Le "Roi de Bourges"